vieille femme
Alimentation

Prévenir les effets de l’âge

0 6

Pour limiter les effets négatifs du vieillissement, il est possible de faire attention à son activité et à son alimentation. Voyons comment.

Alimentation

La consommation alimentaire tend à diminuer progressivement avec l’âge. Il faut donc veiller à éviter le risque de dénutrition qui pourrait entraîner une diminution des défenses immunitaires et
l’apparition ou l’aggravation de maladies liées à l’âge comme les maladies cardiovasculaires, l’ostéoporose, la démence ou le cancer.

L’âge modifie le goût et l’odorat, réduit la sensation de faim et de soif et altère toutes les fonctions digestives, avec en particulier une diminution de la tolérance au glucose d’où le développement fréquent du diabète de la personne âgée. Le cœur perd de son élasticité, ce qui handicape le remplissage des artères.

Les apports

En pratique, les conseils donnés pour l’adulte restent tous valables pour la personne âgée.
En particulier :
• satisfaire les besoins en vitamine D et en calcium, tous deux nécessaires à la minéralisation des os;
• pour l’élasticité cardiaque, veiller à la qualité des lipides ingérés en privilégiant l’huile de colza et les poissons gras;
• veiller à l’hydratation (1,5 l/j).

Boire et faire du sport

L’âge diminue la sensation de chaleur et l’organisme régule plus difficilement la température corporelle. En cas de grosse chaleur, il est donc fortement conseillé de boire même sans avoir soif.

Le maintien d’une activité physique et musculaire régulière et adaptée comme par exemple des abdos, contribue à prévenir l’ostéoporose et aide au bon fonctionnement du système cardiovasculaire.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Autres liens sur la santé

Archives