News

6 idées, vraies ou fausses, sur les moustiques

0 35

Ces petits insectes peuvent très bien gâcher vos nuits et vos vacances si vous ne prenez pas certaines précautions ! Voici ce qu’il faut savoir pour ne plus vous faire piquer et vous gratter jusqu’au sang pendant des heures.

1. les moustiques sont attirés par un certain type de peau

Vrai. Les moustiques sont attirés par le CO², et certains acides gras, produits par la peau et la transpiration. Certains épi­dermes sont donc plus appétissants que les autres. La composition de la flore bactérienne joue aussi un rôle dans la composition des molécules émises.

La consommation de bière par exemple, qui augmente la sudation, favorise les piqûres. Quant aux bébés, réputés pour attirer les moustiques, c’est juste qu’ils restent immobiles quand ils dorment et sont ainsi plus faciles à piquer !

2. Seules les femelles moustiques piquent.

Vrai. Ces insectes se nourrissent du nectar des fleurs, mais les femelles ont besoin de sang (de mammifères, d’oiseaux, de reptiles, ou même d’autres insectes.) pour leurs oeufs.

3. Utiliser de la citronnelle suffit à les repousser.

Faux. Elle est efficace quelques minutes seulement après son application. Seules quatre molécules de synthèse font effet de répulsif, selon une étude de la Haute Autorité de Santé : le DEET, TIR3535, la Picaridine et le PMD-RBO. Aucune huile essentielle n’a encore prouvé son efficacité. Les ultrasons non plus.

4. On ne risque pas grand-chose à se faire piquer

Faux. Dans certains pays, notamment l’Afrique subsaharienne, on risque le paludisme, qui est responsable de plus de 60 000 décès par an. Un tiers de la population mondiale habite dans une zone à risque de dengue.

mosquitoChez nous, on peut être contaminé par le West Nilc, un virus qui circule entre les oiseaux et les insectes, et qui peut toucher les hommes ou les chevaux, comme en Camargue. C’est le virus transmis par les mousti­ques le plus répandu dans le monde.

5. Ils sont sensibles à certaines couleurs.

Vrai. Les couleurs sombres les attirent, notamment le bleu foncé, qui renvoie une certaine longueur d’ondes du spectre lumineux. On fait des pièges à taons en se servant d’un bleu sombre.

6. On les trouve surtout dans les pays chauds

Faux. Les plus grosses nuisances sont subies par les Canadiens et les Scandi­naves ! La fonte des glaces provoque une pullulation énorme.

On pense égale­ment, à tort, que les moustiques éclosent dans l’eau sale ou croupie. Certes, il leur faut de l’eau stagnante, mais elle peut être parfaitement claire, comme l’eau de pluie ou une eau de source.

Petites astuces pour se soigner en cas de piqûre.

  • Lavez la piqûre avec de l’eau et du savon. Cela enlève la salive irri­tante du moustique.
  • Puis appliquez des­sus une compresse imbibée de vinaigre blanc ou massez le bouton avec 2 gouttes d’huile essentielle de lavande, qui est désinfectante.
  • Enfin, un sachet de thé mouillé posé sur la piqûre calme les démangeaisons, ainsi qu’un cachet d’aspirine écrasé dans un peu d’eau.

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Autres liens sur la santé

Archives