Jambes & pieds

4 points importants pour avoir des jambes légères

0 162

Les beaux jours reviennent et avec eux, les soucis de jambes lourdes aussi. Plus de 1 femme sur 2 souffre de jambes lourdes contre 1 homme sur 4. L’homéopathie, l’acupuncture et le drainage vous aident à les soulager.

Pourquoi ça gonfle d’ailleurs ? Il s’agit d’un relâchement des parois veineuses, qui peinent à faire remonter le sang vers le coeur, et d’une usure des valvules l’empêchant de refluer. Celui-ci stagne dans les membres inférieurs, provoquant ainsi lourdeurs et douleurs.

Un problème courant, mais qu’il ne faut pas prendre à la légère. Une consultation chez un médecin s’impose, afin que ce dernier vérifie l’absence de problèmes liés à une pression veineuse élevée (phlébite, thrombose, problèmes cardiaques, etc.). Chaleur, fatigue, station debout prolongée et vêtements trop serrés peuvent déclencher une sensation de lourdeur dans les jambes, voire des gonflements.

1. Drainer en profondeur

La technique la plus efficace pour prévenir les jambes lourdes et l’ap­parition des varices, c’est le drainage lymphatique. Il consiste en une série de pressions douces, effectuées à un rythme régulier. En stimulant la circu­lation lymphatique et veineuse, ce drainage aide à désengorger les tissus et à soulager les organes. En cas d’œdème plus important, le kinésithérapeute pra­tique un massage visant à faire remon­ter le sang des chevilles vers les cuisses. Le soulagement est immédiat.

jambe-massage

2. Stimuler la circulation

En activant la circulation d’énergie dans le corps, la médecine chinoise s’avère également une bonne méthode pour en finir avec ce symp­tôme: Les aiguilles stimulent la cir­culation sanguine, renforcent la paroi des vaisseaux, permettent au sang de distribuer oxygène et micronutriments, et d’évacuer les toxines. Or, les jambes lourdes sont le signe d’une trop grande viscosité du sang, qui est trop chargé en toxines.

Le praticien travaille essentiellement sur deux zones : les points du foie, de l’estomac et de l’intestin, pour détoxifier l’organisme et rendre le sang plus fluide, et les points locaux (sur les mem­bres inférieurs), avec une électro stimu­lation, afin de raffermir les muscles des jambes pour qu’ils relaient les con­tractions cardiaques et facilitent le re­tour veineux. En fonction de la com­plexité des cas, il faut compter au moins cinq séances de 45 minutes chacune.

3.soulager les jambes lourdes

Les sensations ressenties varient d’une personne à l’autre. Les médecins adaptent le traitement en homéopathie selon la nature des symptômes, mais la posologie est la même dans les quatre cas, soit 3 granules 3 fois par jour :

  • Lourdeur, avec impression de palpi­tations (battements), de pesanteur : Aesculus hippocastanum 4CH.
  • Pesanteur et sensation de courba­tures : Arnica4 CH.
  • Veines dilatées, sensibles au toucher : Ha marné lis 4 CH.
  • Peau marbrée, pieds et mains froides : Pulsanlla 4 CH.

4.Fluidifier le sang

La phytothérapie permet éga­lement d’agir sur les différentes causes de l’insuffisance veineuse.

  • Les macérâts de citronnier, de ginkgo biloba, de cornouiller, de vigne rouge, aident à fluidifier le sang (à raison de 10 gouttes, trois fois par jour).
  • L’élixir de prêle renforce la paroi des veines (1 cuil. à café, trois fois par jour).
  • Les macérâts de genévrier, de chardon- marie drainent le foie et le sang (10 gout­tes de teinture mère, trois fois par jour).

Related Posts

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Autres liens sur la santé

Archives